Corinne.PNG

Corinne Gille

Jeune retraitée

A débuté chez LABELIANS en 1983 et y a réalisé toute sa carrière au service des clients export.

Arrivée en 1983 dans l’entreprise, sur candidature spontanée, Corinne a vite trouvé sa place au sein du Service Commercial Export Marketing de l’époque.

 

Une carrière complète au service du développement des marchés internationaux de LABELIANS

En charge depuis le début du secteur Afrique, Maghreb & DOM, elle est en contact étroit avec les utilisateurs directs, au point de nouer des relations amicales avec certains d’entre eux. Les distributeurs se joindront ensuite à la liste.

 

Corinne a grandi avec le service export de l’entreprise, jonglant avec les petites contraintes techniques de son métier lorsque, par exemple,  il fallait compter le nombre de tubes à envoyer en Martinique par papier poste pour que cela n’atteigne pas plus de 3 Kg…

 

Corinne- aux côtés de Delphine Gillot et Frédérique Dufour hélas partie trop tôt et remplacée par Barbara Demoulin, est l’un des membres du trio de choc de l’équipe d’assistantes commerciales export.

Le marché a explosé !


En 38 ans de bons et loyaux services, Corinne a été marquée par l’évolution de la technologie : L’essor d’internet, le traitement de texte, la messagerie électronique… « Et dire que nous utilisions le télex ! le Tipp-ex, le papier carbone et les pelures !... » Nous rapporte-t-elle.

Des moyens remarquables ont vu le jour et ont facilité la communication avec les clients.
Le site Internet a également permis de mettre en avant des produits, de télécharger des documentations… On a plus rapidement accès à l’information maintenant.

 

Malgré l’avènement des moyens de communications modernes, les salons ont été et restent un magnifique moyen d’aller à la rencontre de nouveaux marchés et un formidable réservoir de souvenirs.


En 1983, au salon ACHEMA, à Francfort, Corinne découvre le marché : Les laboratoires, la chimie, la recherche… Découvre les marchés est européens à l’occasion d’un salon à Budapest, puis vit l’expérience incontournable de Medlab, à Dubai (expérience que LABELIANS renouvelle cette année !)

« Ce salon nous a permis de nous développer au Moyen Orient ».

Ce qui l’a frappé, pourtant, c’est la présence de nombreux exposants chinois.
 

La « botte secrète » de LABELIANS est identique sur le marché domestique et à l’export : aller à la rencontre des clients et des utilisateurs, les écouter, tisser avec eux des liens humains que l’on ne tisse pas à travers le e- commerce ou à distance.


 

Même si elle coule une retraite paisible depuis peu, Corinne revient sur son parcours, un brin mélancolique : « Je me suis toujours bien sentie à mon poste : L’export, ce n’est jamais la même chose ! Chaque pays à ses caractères spécifiques ; c’est très varié ! et la coopération avec Barbara et Delphine a été fructueuse, chacune complétant l'autre. »

Interrogée sur les qualités nécessaires à l’exercice de son métier, Corinne répond : « la connaissance des langues… Leur usage me plaisait (Corinne avait un BTS de secrétariat trilingue). La réactivité, la fiabilité des infos transmises, le respect des engagements (les délais surtout). »

Au fil des années, Arnaud de Valence, directeur du développement international, lui a laissé plus de latitude et elle a gagné en autonomie (pour gérer notamment ses clients et ses résultats). Et en prenant en main, en fin de carrière, le poste de Chargée de Mission, elle a enfin pris en charge toute la dimension de sa fonction.

 

Corinne souhaite bonne chance à sa remplaçante ainsi qu'à toute l'équipe export!